Directeur de la MECS Centre J.B. FOUQUE : Monsieur Serge DUCROIX.

L’établissement propose 70 places d’hébergement reparties en 3 dispositifs de réponses en fonction des besoins d’autonomie des jeunes accueillis.

Le jeune accueilli bénéficie d’un accompagnement global et individualisé. Les motivations et les objectifs de son parcours de migration sont fondamentaux dans la mise en œuvre de son projet. Ils détermineront notamment les modalités de régularisation administrative sur le territoire. La multi culturalité est prise en compte dans la constitution des groupes de vie, afin de renforcer la capacité d’intégration (langues, pratiques culturelles, apaisement des conflits…). Les équipes éducatives travaillent au rapprochement avec les communautés ethniques de la ville, afin d’aider les jeunes à savoir identifier les personnes ressources et les personnes nocives. La Direction a mis en place des groupes d’expression avec les jeunes afin d’échanger sur les pratiques culturelles et religieuses et définir le cadre réglementaire de ces pratiques au sein de l’établissement.

L’inscription dans des clubs de sports, la participation aux événements culturels, l’organisation de séjours (Paris – ski…) permettent aux jeunes de s’imprégner de façon active de la culture européenne. La demande institutionnelle faite aux équipes de professionnels de se placer en formation continue sur les dimensions géo politiques et culturelles des pays d’origines des jeunes accueillis permet une meilleure compréhension des enjeux de la migration.la psychologue (temps plein), l’infirmière (temps plein) et le médecin généraliste (prestataire) permettent un suivi régulier et personnalisé des dimensions medico psychologiques.

L’établissement propose, au vu des besoins d’un public de 16 à 21 ans :

-     un hébergement collectif (32 jeunes) sur le bâtiment principal rue François Mauriac. L’hébergement collectif permet l’observation, l’évaluation, la réassurance psycho affective, le suivi de proximité dans les dimensions d’accompagnement à la santé, de l‘autonomie, du projet scolaire et professionnel. Ce dispositif d’accompagnement autorise le jeune à se poser dans un environnement sécurisant, de développer ses capacités relationnelles, d’intégrer les notions de citoyenneté, de réapprendre à organiser ses rythmes nécessaires pour toute vie d’adulte autonome. L’établissement a construit de vraies compétences dans l’accueil d’une population touchée par l’exil, quel que soit son statut administratif (Mineurs isolés non accompagnés, mineurs et majeurs relevant de l’aide sociale « classique », mineurs et majeurs justice….).

Nous observons une récurrence dans les problématiques de régularisations identitaires des jeunes qui nous sont confiés, concernant évidemment les jeunes mineurs isolés, mais touchant aussi les jeunes ne relevant pas de ces dispositifs. Permettre à ces jeunes d’avoir une situation régularisée sur le territoire français, c’est autoriser le jeune à se construire un projet de vie.

L’établissement, en adéquation avec les politiques sociales, permet au jeune accueilli de sortir des dispositifs de la protection de l’enfance dans des délais de 2 ans environs de prise en charge. Cette orientation est un axe important du projet d’établissement. Nous évaluons une nécessité de 2 ans pour stabiliser sa situation (professionnelle, affective, administrative…). Aussi nous travaillons en partenariat avec les services d’accompagnement adulte (FJT, CHRS…) pour maintenir une continuité dans le suivi du jeune.

-       Un hébergement semi-collectif accueillant 10 jeunes, situé dans le 1er arrondissement. Cette structure appelée « les Réformés », permet l’accueil de 10 jeunes dans des studios, au cœur d’un immeuble de ville indépendant. Le rez-de-chaussée est dédié à la vie collective. Une équipe éducative est présente 24h/24H et prépare les jeunes à la vie en autonomie. L’installation dans le 1er arrondissement donne aux équipes la possibilité de travailler dans l’environnement qui généralement est celui des jeunes. Le centre-ville est le lieu principal des structures d’accueil d’adultes, d’implantation des communautés ethniques et des organismes d’aide de droit commun. Le Centre-ville permet aussi d’identifier et de travailler sur les conduites addictives et les relations sociales, accompagner le jeune dans ce qui est bon ou toxique pour lui.

-     Un hébergement en diffus, de droit commun, concernant 28 appartements, exclusivement réservés aux jeunes majeurs. L’accompagnement est soumis à la contractualisation des objectifs de prise en charge, essentiellement la finalisation du projet professionnel, support de l’insertion dans le monde adulte.

Le parcours du jeune mineur au Centre FOUQUE passe obligatoirement dans l’ordre de ces dispositifs d’accueil. Expliqué et posé comme « règle du jeu » dès son admission. Nous travaillons aussi en réponse en dispositif direct jeune majeur, à la demande des inspecteurs Enfance et Famille.

Dans cet axe de travail, obtenir un diplôme validé et utile sur le marché de l’emploi est indispensable pour chaque jeune. Le Centre Fouque bénéficie d’une Unité de Formation Qualifiante annexée à la MECS et financée par le Conseil General. Cette formation (ouvriers paysagistes et ouvriers du bâtiment) permet d’obtenir un titre V reconnu sur le marché du travail. Elle permet que le jeune s’implique dés son admission dans une dynamique de projet de vie, elle est indispensable pour l’obtention des documents de régularisation sur le territoire. La structure emploi une professeure diplômée de FLE qui intervient le soir. L’établissement inscrit la régularisation de la présence sur le territoire comme un outil majeur d’insertion sociale, fondement de notre mission.(passeport, trajet paris-Marseille, titre de séjours, attestation consulaire …).

L’établissement dispose d’une infirmière, d’une assistante sociale et d’une psychologue à temps plein.

Nous renouvelons notre habilitation justice, afin de maintenir nos engagements d’adaptations aux problématiques diverses des jeunes accueillis.

Notre projet d’établissement se veut être un passeur pour le jeune entre 2 sociétés, souvent construites sur des idéaux, des cultures, des modes de vie qui se confrontent. Le Centre Fouque est ce passeur d’un monde à l’autre, celui d’où vient le jeune et celui où il va.

Notre mission d’accompagnement à l’insertion et à l’épanouissement de soi, est sous-tendue par cette dimension philosophique.

Nous cherchons la lisibilité sur nos choix d’actions et notre engagement dans l’amélioration permanente de la qualité d’accompagnement.

Le centre Fouque s’applique à se situer dans l’efficience demandée par les tutelles de financements, en respectant ses orientations budgétaires et ses politiques sociales, sans se départir des valeurs partagées, attachées à un projet de société, où chacun puisse trouver sa place, dans son individualité.

La Direction,